Démocratie & Socialisme
Navigation

Post-it Palestine

"Mythes et réalités du conflit Israélo-Palestinien"

Un livre de Norman G. Finkelstein. Préface de Dominique Vidal.
Editions Aden

mardi 29 avril 2008 par Philippe Lewandowski

 

“Les passages les plus mémorables de “La révolution trahie” de Léon Trotsky sont peut-être ceux qu’il a consacrés aux “amis de l’Union soviétique” : cette claque d’intellectuels progressistes de gauche qui ont avancé un argument après l’autre pour justifier les crimes de Staline” (p. 37). Le clin d’oeil à ce classique de la politique annonce la cible principale du livre de Norman G. Finkelstein : les “amis d’Israël”.

Avec cependant une différence importante : ce sont les fondements idéologiques de leur cause qu’il entreprend de mettre à nu : du mythe d’une terre sans peuple pour un peuple sans terre aux différentes manipulations de l’histoire récente d’Israël, tous les thèmes majeurs sont abordés avec un impressionnant souci de vérification des sources (93 pages de notes bibliographiques attestent du sérieux de l’entreprise).

Le cadre de compréhension ainsi rétabli présente des perspectives pour le moins inquiétantes, encore faut-il que le lecteur accepte de regarder les réalités en face.

Mais, au-delà des analogies de fonctionnement idéologiques dévoilées, peut-être vaut-il mieux s’interroger sur certaines hésitations mises en relief : ainsi la politique israélienne hésitant entre transfert et apartheid pour résoudre le problème palestinien.

Norman G. Finkelstein rejoint par certains points les vues d’Edward Saïd sur le futur possible : “L’avenir inévitable, même s’il est très éloigné, est celui où les Arabes palestiniens et les Juifs israéliens, jouissant de droits individuels et réciproques, coexisteront dans une entité unitaire. Qu’un règlement à deux Etats puisse entre-temps atténuer la souffrance des Palestiniens et constituer une étape de transition pour une solution plus souhaitable et plus viable du conflit demeure une question ouverte” (p.293).

Il reste au préalable à empêcher les Olmert, Bush, et autres tenants des thèses de Samuel Huntington sur le soi-disant choc des civilisations de se lancer dans une fuite en avant aussi meurtrière que suicidaire. Ce livre est plus que le simple complément d’analyses journalistiques : un ouvrage de référence indispensable.

Philippe Lewandowski

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche