Démocratie & Socialisme
Navigation
Accueil   Social 

Grève chez Paul : 300 euros pour tous !

samedi 17 mai 2008

 

C’est au coin de la rue Pierre Lescot et de la rue Rambuteau en plein forum des Halles piétonnier. Ils sont quarante avec des drapeaux CGT, et ils crient dans un mégaphone qui trouble la foule des passants. « Qui sourit aux clients ? demande l’orateur » - « C’est nous ! répond le chœur » « Qui fait du relationnel ? ­C’est nous ! » « Qui fait du chiffre ? C’est nous ! » « qui encaisse les bénéfices ? C’est pas nous ! » « Qui fait marcher la boutique ? C’est nous ! » Qui encaisse l’argent ? C’est pas nous ! » Qui engrange des primes ? C’est pas nous ! » « Qui travaille ? C’est nous » « Qui est-ce qui touche 950 euros par mois ? C’est nous ! » « Qui fait le pain ? C’est nous » « Qui le mange ? C’est eux ».

Ils ont une grande banderole réclamant 300 euros d’augmentation de salaire pour tous et tout de suite ! Un véritable 13e mois ! C’est joyeux en plein soleil, devant une foule qui sympathise. Ça vous a un petit air de mai 68.

Ils distribuent un petit tract CGT : « Boulangerie PAUL en grève, le 16 mai. A peine 950 euros par mois. CA SUFFIT ! augmentation des prix, des loyers, des transports, nos salaires de misère ne suffisent plus. À découvert tous les 15 du mois, nous voulons pouvoir vivre, subvenir aux besoins de nos enfants, avoir un logement décent. De leur côté le prix du pain augmente, le prix des viennoiseries augmente, nos ventes augmentent. Total : leur chiffre d’affaires augmente. En clair, ils continuent à s’enrichir et notre pouvoir d’achats à s’enliser.

Assez de récolter les miettes de notre pain. Aujourd’hui nous faisons ressentir notre colère. Nous exigeons 300 euros tout de suite pour tous ! »

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche