Démocratie & Socialisme
Navigation

C’est pas beau la guerre, de Carcassonne à Kaboul

lundi 30 juin 2008 par Gérard Filoche

 

Démonstration. C’était une démonstration de guerre. Quelle idée d’y emmener des familles et des enfants, n’est-ce pas ? A Carcassonne, les balles réelles ont été substituées à des balles à blanc, et le militaire a tiré sur la foule. Comme à Kaboul. Mille hommes de plus ont été envoyés pour faire ce sale travail à Kaboul par Sarkozy. Là-bas ils ne peuvent tirer que sur la foule des afghans : parce qu’on se demande sur qui ils pourraient tirer d’autres là-bas. Vu que pas un afghan -sauf le fantoche Hamid karzaï, l’homme de main du pétrolier Dyck Chesney - n’est favorable à la présence de troupes étrangères sur le sol d’Afghanistan. Que faisons-nous là-bas ? Des choses horribles. La guerre d’invasion, de domination, d’occupation c’est pas beau : il n’y a que des bavures, des saletés, à balles réelles. Comment en faire un "spectacle" ici ? Comment rendre la si lointaine guerre si proche de nous dans une "démonstration" à Carcassonne ?

GF

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche