Démocratie & Socialisme
Navigation

Retour sur le Conseil national du MJS

dimanche 1er mars 2009 par Johann Cesa

 

Lors du dernier CN, notre sensibilité était présente afin de porter sa voix au sein de notre organisation. Julien Guérin, membre de la CNA, a été pratiquement le seul à rappeler, en ouverture, l’importance de la journée de mobilisation du 29 janvier, que celle-ci démontrerait au Président de la République le malaise social qui touche notre pays. Démonstration vérifiée avec plus de 2 millions de personnes dans les rues.

Dans l’après-midi, Tunjai Cilgi, AF des Pyrénées-Atlantiques, a brillamment défendu la résolution sur le contrôle des licenciements, puisque celle-ci a été adoptée à l’unanimité moins une abstention. Ensuite, notre sensibilité a voté pour toutes les résolutions qui vont dans le sens de nos revendications.

En fin d’après-midi, j’ai défendu notre seconde résolution qui portait sur l’unité de tous les partis de gauche. Notre texte a suscité beaucoup d’interrogations. Nous, à l’Offensive Socialiste, nous pensons que le MJS peut et doit faire le lien entre toutes les organisations de jeunesse politiques de gauche. Bien sûr, nous ne sommes pas dupes du jeu que joue le NPA, encore trop englué dans le sectarisme congénital de la Ligue, mais une posture unitaire serait l’occasion de placer l’extrême gauche devant ses responsabilités. Lors de la séquence « Vie dans les fédérations », beaucoup d’animateurs fédéraux ont d’ailleurs rappelé qu’ils ont prôné l’unité jusqu’au NPA lors du dernier mouvement lycéen. Cependant, la direction du MJS, fournissant un travail théorique et pratique sur la jeune gauche, a estimé prématuré le dépôt de notre motion. Nous avons accepté de retirer notre résolution, avec l’assurance que nous pourrions déposer une version améliorée et concertée pour le prochain CN.

Johann Cesa

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche