Démocratie & Socialisme
Navigation
Accueil   Social 

Auto-entrepreneurs : exploitez-vous vous-mêmes

samedi 25 juillet 2009

 

Le nombre de création d’entreprises explose depuis le début de l’année 2009. Christine Lagarde se félicitait des résultats en qualifiant de record historique le nombre de création d’entreprises en avril 2009 (49 843 entreprises) qu’elle attribuait à juste titre au régime de l’auto-entrepreneur.

En effet, nous assistons à une explosion du nombre de création d’entreprises depuis janvier 2009. Au cours des 5 premiers mois de 2008, 154 486 entreprises ont été créées ; sur la même période en 2009 on en dénombre 239 051 soit 84 565 nouvelles entreprises de plus ou une augmentation de 55 % du nombre de créations.

Comment se répartissent ces créations :

Janvier à mai 2009Répartition en %Janvier à mai 2009Répartition en %AccroissementRépartition en %Augmentation en %
EI 80 262 52 % 177 774 74 % 97 512 115 % + 121 %
EURL16 295 11 % 13 064 5 % - 3 231 - 4 % - 20 %
Autres57 929 37 % 48 213 20 % - 9 716 - 11 % - 17 %
154 486 239 051 84 565 + 55 %

Données Insee et APCE

Y a-t-il de quoi se féliciter ?

Les créations en entreprise individuelle représentaient en moyenne la moitié des créations (52 % pour 2008), les EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ou SARL à associé unique) en moyenne 10 % et les autres sociétés (SARL, SA, etc.) environ 40 %, soit une moyenne de 60 % des entreprises créées par une seule personne. Seules 13 % des nouvelles entreprises embauchent des salariés dès le démarrage.

Avant de créer leur entreprise 40 % des créateurs étaient demandeurs d’emploi et 10 % étaient inactifs (parent au foyer, retraité, étudiant..). Il s’agit donc d’un « transfert », d’un gommage de situations anormales. 65 % des créateurs affirment créer pour assurer leur propre emploi et plus de la moitié des entreprises créées ont démarré avec un apport inférieur à 8000€. L’évolution 2009 : Le nombre d’entreprises créées depuis le début de l’année 2009 a globalement augmenté de 55% mais la création de sociétés a diminué de 19 % (-20 % pour les EURL et -17 % pour les SARL). Par contre la création d’entreprises individuelles a augmenté de 121 % que l’on peut effectivement imputer en grande partie à l’inscription « d’autoentrepreneurs  ». Trompeur !

Qui sont ces auto-entrepreneurs ?

Plusieurs éléments communs à la plupart de ces entrepreneurs : ils démarrent avec un capital (apport personnel) très réduit voire quasiment nul. Ils démarrent sans local et pratiquement sans investissements. Une très grande majorité démarrent dans une activité non réglementée et ne nécessitant pas de compétence reconnue. Les secteurs dans lesquels se sont créés le plus d’entreprises sont les services aux entreprises (+ 24 000), les services à la personne (12 000) et le petit commerce de détail (+17 000). Beaucoup de ces créations correspondent à des activités complémentaires pour des personnes ayant déjà un emploi à temps plein (parfois) ou à temps partiel (souvent) et généralement ayant un revenu insuffisant pour vivre dans de bonnes conditions. Ce statut constituerait, nous dit-on, une « révolution culturelle ». L’énorme publicité autour des « avantages » et de la simplicité du régime de l’auto-entrepreneur illusionne ceux qui croient pouvoir devenir « Patron » et donc implicitement riches. La réalité est bien éloignée de cette image d’Epinal. Elle leur fait oublier que les salaires sont trop bas et qu’avoir besoin d’un deuxième emploi pour vivre décemment n’est pas une situation normale. Elle dédouane les employeurs et fait porter sur les salariés, les retraités et désormais les fonctionnaires, supposés « autonomes » la responsabilité du montant de leur revenu. Les employeurs sont responsables des heures supplémentaires qui peuvent permettre d’arrondir les fins de mois. Maintenant, ils ont réussi à n’avoir plus rien à voir avec l’augmentation des revenus : finies les augmentations de salaire, si vous voulez gagner plus, créez votre activité en « auto-entrepreneur  », exploitez-vous vous-mêmes !

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche