Démocratie & Socialisme
Navigation

Grèce

Aidons Syriza à faire accepter la seule politique réaliste pour l’Union européenne !

mercredi 4 février 2015 par Jean-Jacques Chavigné

 

Jean-Christophe Cambadélis affirme « C’est un raz-de-marée contre l’austérité… Alexis Tsipras va renforcer le camp de ceux qui veulent réorienter la construction européenne et mettre définitivement fin à l’austérité ». Emmanuel Macron s’aligne sur la politique de d’Angela Merkel qui clame : « Pas de réformes, pas d’argent ! » alors que ce sont justement les « réformes » exigées par la Troïka qui ont plongé la Grèce dans le marasme et augmenté, de façon aussi vertigineuse, la dette grecque. Ces deux positions sont totalement contradictoires. Le Parti socialiste doit choisir et choisir de soutenir Syriza.

La proposition du gouvernement grec de restructurer sa dette en liant son remboursement à la relance de la croissance est la seule réaliste. La stratégie menée par l’Union européenne depuis le début de la crise de la dette publique a fait la preuve de sa nocivité.

Cette proposition est réaliste pour la Grèce, pour notre pays, pour l’Union européenne. Elle a le soutien de Barak Obama, à qui la stratégie de l’UE inspire de lourdes craintes pour l’économie mondiale et qui déclare : « La meilleure façon de réduire les déficits et de restaurer la solidité fiscale, c’est de faire de la croissance ». Matteo Renzi abonde dans le même sens en affirmant « Nous voulons déplacer la discussion sur la politique économique, de l’austérité, de la rigueur vers la croissance et l’investissement ». Le ministre britannique des finances, Georges Osborne, met en garde contre « une confrontation Grèce-zone euro » et les répercussions qu’elle pourrait avoir dans toute l’UE.

Une proposition réaliste pour la Grèce

La dette grecque n’est pas remboursable. Aucun pays ne pourrait consacrer 6 % du PIB au service de sa dette pendant plusieurs dizaines d’années. Surtout pas la Grèce dans la situation où l’a précipitée la politique de la Troïka. Le prix Nobel d’économie, Paul Krugman, écrit que ce serait « vouloir tirer du sang à une pierre » !

Le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis demande « du temps pour respirer » et estime, à juste titre, que « la bonne stratégie pour Sisyphe est d’arrêter de pousser son rocher, pas de monter jusqu’en haut de la colline ».

Les « plans de sauvetage de la Grèce » n’étaient que des plans de sauvetage des banques. Les 207 milliards d’euros versés soi-disant à la Grèce ont été versés sur un compte spécial (à la demande de Nicolas Sarkozy et d’Angela Merkel). Leur destination essentielle était la Finance : 58 milliards d’euros pour la recapitalisation des banques, 101 milliards versées aux créanciers de l’Etat grec (essentiellement des banques), 35 milliards d’euros de paiement d’intérêts sur les bons du Trésor en 2011 et 2012. Une Finance qui a, d’ailleurs, su profiter de la crise pour transférer les titres de la dette publique grecque qu’elle détenait aux institutions européennes et au FMI. Un grand classique depuis la crise financière de 2007-2008 !

La politique de la Troïka a provoqué une catastrophe économique et sociale en Grèce : 6 ans de récession et une baisse de 25 % de son PIB, un taux de chômage dépassant 26 % ; le licenciement de dizaines de milliers de fonctionnaires ; une chute de 33 % du salaire moyen et de 25 % de la retraite moyenne ; 36 % de la population sous le seuil de pauvreté ; des coupes de 40 % dans les dépenses de santé ; des dizaines d’entreprises privatisées pour le plus grand profit des firmes transnationales allemandes et françaises, notamment…

Tout cela au nom de la réduction de la dette ! Cette politique est donc un échec complet : la dette de la Grèce s’élevait à 113 % de son PIB en 2009, elle atteint maintenant 176 % de ce PIB !

Une politique réaliste pour notre pays

La politique de l’UE a fait la preuve de sa nocivité. Le gouvernement grec essaie de desserrer l’étreinte de l’austérité et des « réformes structurelles » qui, en France, a mis 500 000 personnes de plus au chômage depuis l’arrivée notre parti au pouvoir. Il donne une nouvelle occasion à François Hollande de tenir les engagements pris en 2012 et de réorienter la politique de l’Union européenne. Avec son poids économique et politique, notre pays a les moyens de faire pencher la balance du bon côté s’il en entraîne d’autres pays dont les populations ne supportent plus les politiques imposées par la Commission européenne et la droite allemande.

La droite, en France, brandit la menace de ce que coûterait la restructuration de la dette grecque à notre pays. Elle est, cependant, bien silencieuse sur le coût autrement plus élevé d’un défaut de la dette grecque si l’Union européenne n’acceptait pas la proposition de Syriza.

Une politique réaliste pour l’UE

Tous les pays européens, même l’Allemagne, pâtissent des politiques d’austérité qui sont en train de plonger l’économie européenne dans la déflation.

La restructuration des dettes publiques des États européens, la mise en œuvre d’un véritable plan de relance de plusieurs centaines de milliards d’euros, financé par des fonds publics, ceux d’une BCE délivrée de l’obligation d’appliquer les articles du traité européen qui lui interdisent de prêter aux États, ceux des États européens libérés du TSCG, apporteraient le souffle dont l’économie européenne a besoin.

Toutes les armes brandies par la droite européenne et la Commission contre la Grèce sont de véritables boomerangs.

Obliger la Grèce à faire défaut de sa dette ouvrirait une crise grave pour l’euro. Les marchés financiers craindraient pour leurs avoirs et augmenteraient les taux auxquels ils prêtent à l’Italie et à l’Espagne, la 3e et la 4e économie de la zone euro.

Obliger la Grèce à sortir de la zone euro (contre la volonté, qui plus est, du gouvernement grec) signifierait que l’adhésion à l’euro n’est pas définitive, comme l’affirme le traité européen. Là encore les marchés financiers auraient toutes les chances de prendre peur et l’écart de taux entre le Sud et le Nord de l’UE augmenterait, mettant en danger l’économie des pays du Sud et déclenchant une nouvelle crise de l’euro. L’Union européenne, elle-même, serait remise en question car la sortie de la Grèce de la zone euro pourrait en entraîner d’autres, à commencer par le Royaume-Uni où David Cameron aurait de plus en plus de difficultés à ne pas organiser de référendum sur l’appartenance à l’UE.

Déclencher une crise bancaire en Grèce, au moyen d’un refus de la BCE d’alimenter en liquidités les banques grecques, serait tout aussi risqué. Comme toute crise bancaire, il est difficile de savoir où elle s’arrêterait, malgré le désengagement des banques françaises, allemandes, belges et britanniques du système bancaire grec. Ce serait prendre le risque, au moindre signe d’alerte dans un autre pays européen, que les déposants, déjà échaudés par la crise chypriote, se précipitent pour retirer leurs dépôts des banques.

Accepter la proposition du gouvernement grec aurait aussi un autre mérite, d’une énorme portée : permettre à la souveraineté populaire d’avoir droit à l’existence dans l’Union européenne. La déclaration de Jean-Claude Juncker « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens » signifie que les élections ne servent plus à rien. C’est une négation de la souveraineté populaire, tout particulièrement en France où 54,6 % des votants avaient rejeté ces traités, lors du référendum de 2005. Il sera toujours possible de se lamenter de la montée de l’Extrême-droite en Europe après lui avoir ouvert un tel boulevard !

0 | 20 | 40
Forum, nombre total de sujets : 56
Cliquez sur le titre d'un message pour le lire
 
Forum
 Katrin 8 mars 2016, par Katrin

appetite suppressant Green tea in particular is known for its ability to help burn fat. Please take note that eating apples alone will guarantee fast results.

Both fenproporex and fluoxetine were detected in his imported appetite depressors medication.

Good day ! This is kind of off topic but I need some guidance from an established blog.

Is it very hard to set up your own blog ? I’m not very techincal but I can figure things out pretty fast. I’m thinking about making my own but I’m not sure where to begin. Do you have any points or suggestions ? Thank you

Feel free to surf to my web blog ... KraigYSylvis

It’s hard to find knowledgeable people for this subject, however, you seem like you know what you’re talking about ! Thanks
This design is spectacular ! You most certainly know how to keep a reader amused. Between your wit and your videos, I was almost moved to start my own blog (well, almost...HaHa !) Fantastic job. I really enjoyed what you had to say, and more than that, how you presented it. Too cool !
We stumbled over here different web address and thought I may as well check things out. I like what I see so now i’m following you. Look forward to going over your web page yet again.
I really love your website.. Great colors & theme. Did you develop this web site yourself ? Please reply back as I’m looking to create my own site and would love to learn where you got this from or just what the theme is called. Cheers !
Hello very nice website !! Guy .. Beautiful .. Amazing .. I’ll bookmark your web site and take the feeds additionally ? I am happy to seek out so many helpful information here within the post, we want work out more techniques in this regard, thank you for sharing. . . . . .

Heya ! I just wanted to ask if you ever have any problems with hackers ? My last blog (wordpress) was hacked and I ended up losing a few months of hard work due to no backup.

Do you have any solutions to stop hackers ?

Wow, this article is nice, my sister is analyzing such things, thus I am going to inform her.
Great beat ! I wish to apprentice while you amend your website, how could i subscribe for a blog site ? The account aided me a acceptable deal. I had been a little bit acquainted of this your broadcast provided bright clear idea
Your method of telling the whole thing in this piece of writing is genuinely fastidious, every one be capable of effortlessly understand it, Thanks a lot.
Hello, every time i used to check web site posts here in the early hours in the dawn, because i like to gain knowledge of more and more.
Amazing blog ! Do you have any recommendations for aspiring writers ? I’m planning to start my own website soon but I’m a little lost on everything. Would you recommend starting with a free platform like Wordpress or go for a paid option ? There are so many options out there that I’m completely confused .. Any ideas ? Thank you !
I think this is among the most significant information for me. And i’m glad reading your article. But want to remark on few general things, The website style is perfect, the articles is really great : D. Good job, cheers
Appreciate the recommendation. Will try it out.

First off I would like to say terrific blog ! I had a quick question in which I’d like to ask if you do not mind. I was curious to know how you center yourself and clear your head prior to writing. I’ve had a tough time clearing my thoughts in getting my thoughts out. I do enjoy writing but it just seems like the first 10 to 15 minutes are generally wasted simply just trying to figure out how to begin. Any ideas or tips ?

Appreciate it !

Why visitors still make use of to read news papers when in this technological globe all is existing on net ?
Hi, I do believe this is a great website. I stumbledupon it ;) I may return once again since I saved as a favorite it. Money and freedom is the best way to change, may you be rich and continue to guide other people.
Good response in return of this difficulty with genuine arguments and describing the whole thing regarding that.
Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche