Démocratie & Socialisme
Navigation

Baisse des déficits

Au détriment de l’investissement et de l’emploi

mercredi 18 mai 2016 par Clémentine Frondeuse

 
Nous publions ici un article paru dans le numéro d’avril de Démocratie&Socialisme n°234 d’avril 2016.

Le gouvernement s’est félicité fin mars d’un déficit public 2015 plus faible que celui qui avait été anticipé : 3,5 % du PIB contre 3,8 % prévus dans la loi de finances, soit un recul de 4 milliards d’euros. Depuis 2012 (où il atteignait 4,9 % du PIB), le déficit public n’a ainsi pas cessé de se réduire d’année en année.

Cependant, cette baisse n’est pas forcément le signe d’une reprise de la croissance économique et de l’emploi, comme l’atteste le taux de chômage (10,3 % de la population active au 4e trimestre 2015).

Une équation dangereuse

Le gouvernement s’est fixé un objectif dangereux, celui de réduire le déficit public tout en diminuant les prélèvements obligatoires, sur les ménages mais surtout les entreprises. Partant du postulat que la fiscalité est un frein à l’investissement et à l’emploi, il a via le CICE et le pacte de responsabilité, accordé des avantages fiscaux et sociaux très coûteux pour les finances publiques, de l’ordre de 40 milliards d’euros.

La fiscalité sur les ménages a également été revue à la baisse. En 2014, la réduction d’impôt a bénéficié à 4 millions de ménages pour 1,16 milliards d’euros. Les effets de cette mesure ont été pérennisés et amplifiés en 2015 pour 9 millions de ménages moyens et modestes, via la réforme du bas du barème (suppression de la première tranche notamment).

Bilan de ces mesures, le taux de prélèvements obligatoires est en recul pour la première fois depuis 2009, passant de 44,8 % à 44,5 % du PIB.

Compte tenu de ces baisses, dans un contexte de croissance économique très peu dynamique, la seule façon de réduire significativement le déficit public est de réduire les dépensespubliques. Le gouvernement a donc poursuivi une politique de coupes significatives faisant passer leur poids dans le PIB de 57,3 % à 56,8%, soit un recul de 0,5 point en 2015.

Un investissement public en recul et un investissement privé qui stagne

Prise entre la baisse de leurs ressources, notamment de la dotation globale de fonctionnement versée par l’État, et une hausse de leurs dépenses obligatoires (RSA par exemple pour les départements), les collectivités locales ont dû réduire significativement leurs projets d’investissements (moins 4,6 milliards d’euros en 2015), avec des conséquences très négatives sur l’activité et l’emploi. En 2015, l’investissement public (État, collectivités, hôpitaux) a ainsi reculé de 3 %, après une baisse de 6,9 % en 2014.

Quant aux mesures d’allégements fiscaux pour les entreprises, elles se sont traduites par un redressement des taux de marge (31,4 % fin 2015), mais l’investissement ne redémarre pas, stagnant après un recul de 1,2 % en 2014. Dans un contexte de faibles débouchés et d’incertitudes fortes (baisse de l’investissement des collectivités, ralentissement de la croissance mondiale avec les difficultés des pays émergents), les entreprises n’ont aucun intérêt à investir, d’autant plus que la pression des actionnaires reste forte pour que la rentabilité financière soit assurée, ce qui décourage les projets à long terme, créateurs d’emplois.

Du côté des ménages, une faible inflation et une baisse des impôts ont permis une légère reprise du pouvoir d’achat, qui cependant, dans un contexte de forte incertitude sur l’avenir (crainte du chômage), a surtout été orientée vers l’épargne. Le taux d’épargne atteint ainsi 15,9 % des revenus. La dynamique de la consommation est donc trop faible pour fournir des débouchés suffisants aux entreprises et les inciter à investir.

Une politique budgétaire et macroéconomique inadaptée

Les baisses de prélèvements sur les entreprises pour relancer l’emploi et l’investissement sont donc un échec, si bien que le gouvernement commence à interroger les patrons sur l’utilisation effective du CICE. Elles ont fait peser le poids de l’ajustement budgétaire sur les dépenses publiques et l’investissement des collectivités territoriales, avec des effets très négatifs sur la croissance et l’emploi. Quant à la baisse de la fiscalité sur les ménages, outre qu’elle bénéficie à l’épargne et non à la relance de la consommation, elle ne concerne pas la moitié des Français non imposables du fait de revenus trop faibles. Or, ce sont eux qui consomment la plus grande part de leur revenu.

Pour relancer la croissance, une vraie politique de soutien à la consommation est nécessaire. Il faut soutenir les ménages les plus modestes, notamment par une revalorisation des prestations sociales, redonner les moyens aux collectivités territoriales, qui représentent 75 % de l’investissement public, de porter des projets ambitieux (transition énergétique).

Du côté des entreprises, les allégements de cotisations sociales et de fiscalité ont montré leur inefficacité pour soutenir l’investissement et l’emploi, et ce n’est certainement pas une nouvelle déréglementation du marché du travail qui résoudra le problème. La France a besoin, comme l’Europe, d’une véritable stratégie industrielle qui viendra compléter une stratégie de relance macroéconomique.

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120
Forum, nombre total de sujets : 139
Cliquez sur le titre d'un message pour le lire
 
Forum
Great blog here ! Also your website loads up fast ! What web host are you using ? Can I get your affiliate link to your host ? I wish my website loaded up as fast as yours lol
Article writing is also a fun, if you be familiar with after that you can write if not it is difficult to write.
My brother recommended I would possibly like this blog. He used to be totally right. This publish actually made my day. You cann’t consider just how a lot time I had spent for this information ! Thank you !
I’m gone to say to my little brother, that he should also go to see this blog on regular basis to take updated from latest reports.
Great post. I am facing many of these issues as well..
This is a good tip particularly to those fresh to the blogosphere. Brief but very precise info_ Thank you for sharing this one. A must read article !

May I simply say what a comfort to discover a person that really understands what they’re discussing over the internet. You actually know how to bring a problem to light and make it important.

More and more people have to check this out and understand this side of your story. I can’t believe you’re not more popular because you certainly have the gift.

Pretty ! This has been a really wonderful post. Thank you for providing these details.
 Au d triment de l-investissement et de l-emploi 7 janvier 2017, par Garland Bobbitt
No matter if some one searches for his vital thing, so he/she needs to be available that in detail, therefore that thing is maintained over here.
Fantastic beat ! I would like to apprentice at the same time as you amend your site, how could i subscribe for a weblog website ? The account aided me a acceptable deal. I were a little bit acquainted of this your broadcast offered vivid clear concept
Hello friends, fastidious piece of writing and pleasant urging commented here, I am in fact enjoying by these.
I do accept as true with all the ideas you have presented on your post. They’re very convincing and can certainly work. Nonetheless, the posts are very brief for newbies. Could you please lengthen them a little from next time ? Thanks for the post.
May I simply say what a comfort to discover somebody that really understands what they are talking about on the web. You definitely know how to bring a problem to light and make it important. More people ought to check this out and understand this side of your story. It’s surprising you aren’t more popular because you surely possess the gift.
 Au d triment de l-investissement et de l-emploi 3 janvier 2017, par Kendra Opitz
Hello ! I’ve been following your web site for a while now and finally got the courage to go ahead and give you a shout out from Houston Texas ! Just wanted to tell you keep up the fantastic work !
Hello ! This post could not be written any better ! Reading through this post reminds me of my previous room mate ! He always kept chatting about this. I will forward this post to him. Fairly certain he will have a good read. Thank you for sharing !

Your style is unique as compared to other individuals I have got read stuff from. Many thanks for posting when you’ve got the chance, Guess I am going to just book mark this blog.

my website ... DomitilaDKhu

Oh my goodness ! Amazing article dude ! Thank you, However I am having problems with your RSS. I don’t understand why I am unable to join it. Is there anybody having identical RSS problems ? Anyone that knows the solution can you kindly respond ? Thanx !!
Wonderful goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you’re just extremely great. I really like what you have acquired here, certainly like what you are stating and the way in which you say it. You make it entertaining and you still care for to keep it wise. I can not wait to read much more from you. This is really a tremendous website.
 Au d triment de l-investissement et de l-emploi 31 décembre 2016, par Toby Kavel
I’ve been exploring for a little bit for any high quality articles or blog posts on this kind of area . Exploring in Yahoo I finally stumbled upon this web site. Reading this information So i am glad to exhibit that I have a very just right uncanny feeling I came upon just what I needed. I so much for sure will make certain to do not disregard this web site and provides it a glance on a relentless basis.
Do you have a spam problem on this website ; I also am a blogger, and I was curious about your situation ; many of us have created some nice procedures and we are looking to exchange methods with other folks, please shoot me an email if interested.
Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche