Démocratie & Socialisme
Navigation

Pollution chimique en Méditerranée 1/2

Des boues moins rouges, mais toujours aussi toxiques

mardi 24 mai 2016 par Jean-Paul Nail

 
Nous reproduisons ici la première partie d’un article de notre camarade Jean-Paul Nail paru dans la revue Démocratie&Socialisme de mars 2016. Nous publierons la suite dans la prochaine lettre électronique de D&S.

Depuis 1893, l’usine de Gardanne produit de l’alumine à partir de la bauxite, selon le procédé dit « Bayer », du nom de son concepteur. Ce procédé consiste à dissoudre à chaud l’alumine que contient la bauxite avec de la soude. Et c’est là que le bât blesse... Car les rejets de l’usine impactent profondément la si belle diversité biologique de la Méditerranée.

L’entreprise Alteo bénéficie, depuis 1966, du droit de rejeter ses résidus à une profondeur de 230 m, dans le canyon de Cassidaigne, situé en plein cœur du Parc national des Calanques, qui est remarquable par sa biodiversité. En cinquante ans, c’est près de trente millions de tonnes de déchets qui auront été déversés en mer, par le biais de l’installation d’une canalisation longue de 47 km, au départ de l’usine de Gardanne.

Le résultat final est un dépôt de boues rouges qui s’étend jusqu’à 2 300 mètres de profondeur et 65 km environ depuis l’extrémité de la conduite, et qui couvre une zone allant du golfe de Fos jusqu’à la rade de Toulon. Or, dans ces « boues rouges », déversées chaque jour par centaines de tonnes dans la mer jusqu’en novembre 2015, on retrouve des éléments toxiques qui sont : l’arsenic, l’uranium 238, le thorium 232, le mercure, le cadmium, le titane, la soude, le plomb, le chrome, le vanadium, le nickel, pour ne citer que ces polluants. Avec pour conséquence que, depuis Marseille jusqu’à Cassis, on pêche des poissons chargés en métaux lourds, ce qui ne peut pas être sans conséquence à terme sur la santé publique.

On ne voit pas le temps passer dans le monde de la bauxite

En 1996, afin de se mettre en conformité avec les engagements pris par la France dans le cadre de la Convention de Barcelone pour la protection de la Méditerranée, l’exploitant Péchiney, a dû s’engager à réduire ses effluents solides en mer. Un arrêté préfectoral lui donne vingt ans, jusqu’au 1er janvier 2016, pour arrêter définitivement de polluer la grande bleue. Ce n’est qu’en 2007 que Gardanne expérimente un filtre presse, une technique destinée à séparer, par déshydratation, les rejets solides (dont les métaux lourds), des rejets liquides. En 2014, Alteo, le fonds de pension américain désormais propriétaire de l’usine de Gardanne, décide enfin d’adopter le filtre presse et s’engage à ne plus rejeter la moindre tonne de boues rouges au large, tout en demandant une petite dérogation supplémentaire, un nouveau permis de polluer, pour ses rejets liquides, dont il ne sait que faire…

Le Parc national des Calanques, né entre-temps et au cœur duquel débouche le pipeline infernal, approuve le 8 septembre 2014 lors de son conseil d’administration (à majorité d’élus de droite), la poursuite de l’activité d’Alteo, ce qui entraîne indignation et protestations. Son avis est assorti de réserves : il demande un contrôle continu des rejets liquides par un comité indépendant et le suivi de l’état des canalisations. Différentes expertises sont alors demandées par la ministre de l’Écologie pour qui « il faut viser un objectif de zéro rejet d’arsenic et de métaux lourds en mer ».

Le 28 décembre 2015, le préfet de la région PACA a signé, sur les directives du Premier ministre Valls, un arrêté autorisant la société Alteo à continuer à exploiter à compter du 1er janvier 2016 son usine de Gardanne et même à rejeter en mer pendant une durée de six ans ses effluents liquides toxiques, provoquant la protestation de la ministre de l’écologie.

Des études de toutes parts

Enquêtes publiques, rapport du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) sur les choix technologiques faits par l’exploitant, saisine de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) et de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER) par le ministère de l’écologie pour éclaircir la question de la toxicité des effluents immergés.

L’année 2015 est une suite de scoops qui s’entrechoquent. Pour les opposants arrive le rapport de l’IFREMER sur les moules où il est montré que dans la zone touchée par les rejets, apparaissent des pics de contamination à l’aluminium et au titane de 3,7 fois la valeur des sites témoins. Il y a également celui de l’ANSES sur les poissons. Il estime que ses résultats pour l’exposition alimentaire à l’arsenic, au mercure et au plomb sont plus élevés que ceux présentés par l’exploitant dans une fourchette de 10 à 1000.

Le fonds de pension américain propriétaire d’Alteo et les 400 ouvriers de Gardanne dont les emplois sont en jeu brandissent pour leur part le rapport du BRGM, estimant que les choix d’Alteo font partie des meilleures technologies existantes. En clair, qu’il n’y a pas d’autre solution rentable disponible pour traiter les effluents liquides que de continuer à les envoyer en mer. Mais, comme le relève Michèle Rivasi, député EELV au parlement de Strasbourg, le BRGM ne peut guère être indépendant d’Alteo, qui n’est autre que son partenaire dans le projet européen « Bravo », visant à commercialiser la Bauxaline. Le conflit d’intérêt est ici patent et il est difficile de concevoir des pouvoirs publics totalement ignorants de ces accointances.

Les opposants lisent, eux, dans le même rapport, que malgré ces notables améliorations, ce sont toujours 4 tonnes d’arsenic par an, contenues dans les liquides, qui termineront sous une forme ou une autre dans le ventre des poissons.

Le choix d’accorder une dérogation supplémentaire à Alteo n’a aucune raison écologique, il est purement économique.

Il existe bien des techniques de traitement à l’acide sulfurique, pour « nettoyer » les rejets liquides. Mais les mettre en place demande du temps et de l’argent : plusieurs millions d’euros d’après le BRGM. De plus, les boues rouges ne se sont pas volatilisées. Extraites des rejets, elles seront désormais entassées sous forme compacte sur le site de stockage de Mange Garri, au sommet d’une colline, à quelques kilomètres de l’usine. Et les quantités sont énormes : quelque 300 000 tonnes doivent y arriver chaque année.

Le combat politique contre les « boues rouges »

Au mois de décembre 2015, à la veille de l’échéance scellant le sort de l’entreprise Alteo de Gardanne et de son pipeline, le combat des boues rouges prend un tour très politique.

Ségolène Royal, opposée à la dérogation, et Manuel Valls s’invectivent par presse interposée. La ministre de l’écologie accuse le Premier ministre d’avoir fait pression sur le préfet pour qu’il donne son feu vert aux effluents liquides, l’accusant de « chantage à l’emploi » ? Et le Canard enchaîné sort un compte-rendu d’une réunion interministérielle de novembre 2015 où Valls demande au Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques, dont le préfet suit l’avis, de valider le projet.

À l’issue de ces conciliabules, c’est un laissez-passer de six ans qu’obtient Alteo, avec rendez-vous pris tous les deux ans pour faire le point sur la situation des nouvelles études d’impact sur le milieu marin et terrestre.

Alors que l’industriel se retranche derrière les enquêtes qu’il finance pour affirmer « l’innocuité générale des résidus collectés en mer », les conclusions de l’ANSES apparaissent bien plus critiques. Le nombre très limité des données fournies par Alteo rend les interprétations « très difficiles ». Les experts sanitaires recommandent de réaliser de nouvelles campagnes de pêche, de déterminer la composition réelle de l’effluent liquide. Le 7 avril dernier, au vue du rapport, Mme Royal a stoppé net l’enquête publique sur le projet Alteo et demande de réaliser des analyses, cette fois sous le contrôle de l’ANSES. La ministre demande aussi au préfet d’intervenir sur le site de production.

La deuxième partie de cet article sera publiée dans la lettre électronique de D&S de la semaine prochaine.

0 | 20 | 40 | 60
Forum, nombre total de sujets : 62
Cliquez sur le titre d'un message pour le lire
 
Forum

Just want to say your article is as astounding.

The clearness in your post is simply nice and i could assume you’re an expert on this subject. Well with your permission let me to grab your feed to keep updated with forthcoming post.

Thanks a million and please carry on the gratifying work.

My blog ... LoiseBNilges

Thanks for sharing your thoughts. I truly appreciate your efforts and I will be waiting for your next post thanks once again.
Howdy would you mind stating which blog platform you’re working with ? I’m looking to start my own blog soon but I’m having a tough time making a decision between BlogEngine/Wordpress/B2evolution and Drupal. The reason I ask is because your design seems different then most blogs and I’m looking for something completely unique. P.S Sorry for being off-topic but I had to ask !
When I initially commented I clicked the "Notify me when new comments are added" checkbox and now each time a comment is added I get four emails with the same comment. Is there any way you can remove people from that service ? Cheers !
Asking questions are really good thing if you are not understanding anything entirely, except this piece of writing gives pleasant understanding yet.
Good day ! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout out and say I truly enjoy reading through your blog posts. Can you suggest any other blogs/websites/forums that cover the same subjects ? Thanks a lot !
You have made some decent points there. I looked on the internet for additional information about the issue and found most people will go along with your views on this site.

Hi there, i read your blog every now and then and so i own an identical one and i was only wondering if you get a lot of spam remarks ? If how do you stop it, any plugin or whatever you can advise ?

I have so much lately it’s driving me crazy so any help is extremely much appreciated.

Also visit my web-site : LakiaTGadley

I truly love your site.. Very nice colors & theme. Did you develop this site yourself ? Please reply back as I’m hoping to create my very own blog and would like to know where you got this from or just what the theme is called. Many thanks !
Good day ! I could have sworn I’ve been to this blog before but after checking through some of the post I realized it’s new to me. Anyhow, I’m definitely happy I found it and I’ll be bookmarking and checking back often !
I’m really enjoying the design and layout of your site. It’s a very easy on the eyes which makes it much more enjoyable for me to come here and visit more often. Did you hire out a designer to create your theme ? Exceptional work !
 Des boues moins rouges, mais toujours aussi toxiques 10 juin 2016, par Odette Trickett

Wonderful web site. Plenty of useful info here. I’m sending it to several pals ans also sharing in delicious.

And of course, thanks to your effort !

To start with I wish to say fantastic blog ! I had a quick question that I’d like to ask unless you mind. I found myself interested to discover how you will center yourself and clear your face before writing. I’ve had a difficult time clearing my mind to get my ideas out there. I truly do enjoy writing nonetheless it just looks like the very first 10 to 15 minutes tend to be lost just trying to figure out where to start. Any recommendations or hints ? Many thanks !

Here is my page :: WinstonPDerx

Hello ! This is kind of off topic but I need some advice from an established blog. Is it very difficult to set up your own blog ? I’m not very techincal but I can figure things out pretty quick. I’m thinking about making my own but I’m not sure where to begin. Do you have any tips or suggestions ? Thank you

Here is my site ... ToryZSchimke

Hi there just wanted to give you a brief heads up and let you know a few of the images aren’t loading properly. I’m not sure why but I think its a linking issue. I’ve tried it in two different web browsers and both show the same results.

my web-site - LoreRHarteau

Lån utan UC befinner si emellanåt någo färsk start pro din egen krita läge.

I nedgång ni letar efter en lån utan UC, ni kan hamna omodern postum något som befinner sig bara ick därborta. Men ett läskig krita värdering kommer icke att undsättning dig av att ringa en lån. N skulle bli paf slut hurdan nedstämd din kreditvärdighet kan befinna sam långivare likväl kommer att förse finansiering pro dig.

Försåvitt n söker efter exklusiva lån tillsamman negativa krit, kommer ni att antaga att det eventuellt kan finnas till komplicerat. Nätet befinner si saken dä största metoden att uppstarta hitta pantbre lån såsom ick kräver e krit evaluering inspektera. Generellt personliga lån utan UC övervaka befinner sig tillgängliga för praktiskt taget en syfte. Till full avgiftsfri offerter kommer att bevilja de att värdera kostnaden för e personliga lån utan UC.

Ett lån utan UC kommer inte skapa de e tjänstebaserad kungen jätte- resli sikt. Det är sannerligen federala lån såsom inte ber dej att ha någon viss kredit rekord. Dessa lån kan fås a ett lån värdering unionen alternativ möjligtvis någon pröjsa dagen lån bolag. Federal student lån ick behöver ni ett kredit-värdering-kontrollera-eller co-signer.

Erhåll en lån utan UC kolla alltid ett väldigt våghalsig handhavande, på grund a det är ett kunskapskontroll utav kredit värdering värdighet från någon annan alternativ någo anstalt. Studenter som inte inneha fallerat på eventuella fordom lån samt har någon dominerande lån skattning skulle veta sikta mot en lån utan UC. Dessa kan aldrig manipulera sannolikheten stä accept stäv denna cirka bruten lån utan UC.

Det finns flera lån såsom ick kräver någon kredit evaluering avsyna.

Lån Utan UC check till nödsituationer är verkligen en plus art från läge såsom kommer att yrka att du menar att reda finansiering. Ingen krita evaluering koll lån är stä dom såsom äge en hemsk krita. Saken där främsta anledningen mot att lån utan UC kontroll befinner si faktiskt odl populära är de långivare icke kontrollerar din besynnerli lån skattnin för ni erbjuder dig deg. Rentav, det finns sättför att ringa studielån utan kreditupplysning villi det minsta.

Heya i’m for the primary time here. I found this board and I to find It really helpful & it helped me out much.

I’m hoping to present one thing again and help others like you aided me.

Everything is very open with a very clear description of the issues. It was really informative. Your site is extremely helpful. Many thanks for sharing !

Now, it’s about time I got to fucking that beautiful asshole of yours.†He said, grinning.

Feel free to surf to my webpage descarga directa hentai

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche