Démocratie & Socialisme
Navigation
Accueil   Social 

Rapport Camdessus : de quoi taper dessus !

dimanche 12 décembre 2004

 

À 71 ans, après s’être consacré à ruiner des dizaines de pays en voie de développement, pendant de trop longues années, le chef du Fmi, tente une dernière attaque anti-sociale pour la route ; Il ne veut pas partir sans beauté, Alors il commet un ultime rapport destructeur au service de Sarkozy, lequel décide, avec son frère, d’en " faire son livre de chevet ". Selon lui, comme tant d’autres ultra libéraux qui ont besoin de faire des tableaux catastrophistes pour mieux nous assommer, la France est en plein déclin, elle ne travaille pas, elle se ruine si on continue à assurer des " Cdi ", des durées du travail trop courtes, des salaires trop hauts.

Exit les rapports confirmés qui témoignent que nos salariés ont le taux de productivité le plus élevé du monde. Exit le fait que nous soyons la quatrième puissance industrielle du monde. Exit le fait que la France n’ait jamais été aussi riche. Exit le fait que les riches, les actionnaires, les rentiers n’aient jamais été aussi nombreux et riches, tandis qu’à l’autre bout de l’échelle, exclusion, misère, chômage, bas salaires, travailleurs pauvres, précarité, surexploitation progressent. Pour M. Camdessus, le monde est à l’envers et il faut serrer encore et encore la ceinture à ceux qui produisent les richesses pour donner davantage à ceux qui n’en produisent pas.

Il paraît que c’est la mode, le fin du fin de la pensée unique, qui donne accès aux médias que de s’ébahir devant les misérables propos de ce financier capitaliste. C’est ce que font les frères Sarkozy, les frères Rapetout... Derrière Seillière, en redemande plus. Pinault, Bouygues, Dassault, Lagardère, vantent cela sans vergogne dans leur presse contrôlée...

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche