Démocratie & Socialisme
Navigation
Accueil   Politique    A Gauche 

Une gauche digne de ce nom doit exiger des élections anticipées !

mardi 18 avril 2006

 

Le pire de la Ve République n’a donc pas été atteint lorsque Chirac a promulgué une loi dont il disait qu’elle ne devait pas s’appliquer, et lorsque le premier ministre qui ne voulait pas retirer cette loi demandait aux parlementaires de l’Ump d’en faire une autre, et lorsque le ministre de l’intérieur chef du parti unique majoritaire, s’opposait au chef du gouvernement désigné par le président. Non, cela a continué avec un président et un premier ministre appuyé sur un ministre de la défense qui montent une affaire contre le ministre de l’intérieur, chef de leur parti et lorsque celui ci en portant plainte envoie les juges enquêter au ministère de la défense, chez le premier ministre et... à l’Elysée. Ce que les frais de bouche et les scandales du Paris-RPR n’auront pas fait, en inquiétant Chirac, l’affaire Clearstream le fait.

Tout le système saute : normalement des opposants dignes de ce nom ne se contentent pas de dire « changer de gouvernement », ils disent, « c’est une crise de système, changeons le système, élections anticipées, et VIe République sociale ! » Mais non, encore une fois, on entend le silence des chefs actuels de la gauche, qui, eux, se refusent à entendre le cri du peuple : « Dehors Chirac-Zarkozy-Villepin ! » Assez, assez de politique anti-sociale, assez de pratiques institutionnelles honteuses ! Rupture tout de suite : le peuple doit voter ! VIe République sociale !

C’est ce qu’ont proposé les socialistes Marc Dolez et Gérard Filoche au cours de la réunion nationale sur le projet socialiste qu’ils proposent à leur parti et à la gauche ce 29 avril.

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche