Démocratie & Socialisme
Navigation

Proche Orient

Liban, Palestine, Israël et nous

vendredi 25 août 2006 par Gérard Filoche

 
Message sur le forum du site de D&S : « Sympa, ce récit-dossier, mais je suis un peu déçu : en cette fin d’été, nous vivons des jours dramatiques, et j’aurais préféré une prise de position claire sur la guerre criminelle menée par l’État d’Israël au Liban et en Palestine, à propos de laquelle on n’entend pas beaucoup le PS. Le MJS était bien présent à la manifestation d’hier à Strasbourg, ce qui est tout à son honneur, mais où se trouve le parti, où se trouve D&S ? »

Réponse de Gérard Filoche :

Merci de ce rappel à l’ordre en faveur d’une "position claire".

Où se trouve D&S ? Telle est la question... (Je ne peux répondre officiellement à la place du MJS et du PS). Mais D&S a toujours, depuis l’origine, (D&S parait depuis 14 ans) été clair sur la situation au Moyen Orient. Même de Pékin (la télé chinoise condamnait l’agression israëlienne contre le Liban) je prenais position de façon politiquement "claire" contre les bombardements et l’offensive militaire d’Ehud Olmert envers le Liban. Je le note d’ailleurs explicitement dans mon "récit-dossier" écrit au moment même en Chine. Et si j’avais pu manifester physiquement, j’aurais participé...

Je ne renvoie pas dos-à-dos Israël et ses adversaires (aussi détestables que soient les religieux du Hezbollah) : c’est Israël qui a la puissance militaire, la suprématie économique, politique sur tout ce qui se passe dans la région, pas le Hezbollah. Il n’y a pas comparaison entre les roquettes du Hezbollah et les missiles perfectionnés, l’armée ultramoderne, appuyée à fond par les Usa, d’Israël. C’est Israël qui a les clefs de la paix, pas les opprimés, les écrasés, les spoliés palestiniens en souffrance de Gaza ni les masses dominées par les fanatiques religieux au Liban sud.

C’est Israël par sa violence, son intransigeance, qui se fait de longue date des ennemis, des haines pour des générations entières. Derrière Israël, c’est Bush, c’est la volonté états-unienne de dominer, de normaliser la région à sa botte, pour le pétrole plus que contre le terrorisme. C’est la même volonté contre l’Irak, contre la Syrie, le Liban, l’Iran... et la même complicité avec l’affreuse dictature d’Arabie saoudite, la plus rétrograde au monde ou celle du Pakistan... Les Usa et leurs subordonnés là-bas n’ont rien, (cela fait 60 ans qu’Israël est leur tête de pont), absolument rien à voir avec "la défense de la démocratie" comme le prétend Philippe Val dans Charlie Hebdo, ils sont sans principe autre que leurs intérêts pétroliers, ils sont aux côtés des dictatures qui les soutiennent et les seules dictatures qu’ils combattent (en bombardant et broyant leurs peuples, en attisant les haines claniques et religieuses ) sont celles qui ne leur sont pas ralliées et soumises.

Il n’y aura jamais de paix en Palestine, sans qu’un nouvel ordre ne redonne aux palestiniens leurs terres et leurs droits, sans qu’il y ait une laïcisation des rapports sociaux, sans qu’il y ait un état démocratique, binational.

Que cela passe par un état palestinien semble évident, mais davantage : un des deux pays qui se cottoient ne peut prendre les meilleures terres, recueillir les fonds du monde entier pour survire au détriment de l’autre. Quand Israël détruit l’électricité à Gaza, c’est une horreur. De même quand elle étouffe, elle parque, comme dans un bantoustan des millions de pauvres gens : jamais la paix ne peut être obtenue ainsi par un horrible MUR de la honte et par des décisions unilatérales pour enfermer Gaza et la Cisjordanie...

Quand l’état d’Israël maintient en prison des responsables palestiniens de valeur, quand il tue les cadres, les dirigeants, et leurs enfants... comment voulez-vous qu’il n’y ait pas d’horreur et de fanatisme de l’autre côté ?

C’est bien l’état Israël qui a favorisé dans le passé, le Hamas contre l’Olp ? J’avais signé l’appel de notre regrettée Madeleine Rébérioux "trop c’est trop" et je défends tout ce qui va dans ce sens... depuis plus de 40 ans que je milite.

Je regrette la prise de position de Julien Dray dont j’ai eu connaissance alors que j’étais en voyage. En gros, il dit : " Israël avait raison, mais sa riposte est disproportionnée". Cela fait 60 ans que ça dure ! Non les conditions dans lesquelles Israël s’est imposé depuis toujours et s’impose encore ne sont pas "raison", et elles ne réussiront jamais, cela durera encore un siècle, avec des dizaines de milliers de morts de souffrances, de catastrophes, si ce n’est pas pire, car l’embrasement peut atteindre un niveau tout à fait supérieur, y compris nucléaire, chacun le sait, le sent le redoute et il sera trop tard pour dire "la riposte est disproportionnée".

Aucune solution autre que barbare ne surgira tant que c’est par la violence qu’Israël essaie d’écraser ses voisins pour le compte des Usa. Le peuple Israélien, qui y a droit, ne trouvera jamais ni repos ni paix sur cette terre de cette manière. Qu’il libère les prisonniers politiques, qu’il abatte ce mur de la honte au lieu de continuer à le dresser jour après jour contre le peuple palestinien, qu’il reconnaisse un état palestinien et négocie avec lui, en le respectant, en l’aidant, la reconstruction économique de la région, que le fanatisme religieux soit mis de côté, que des structures laïques partagées gèrent la région, mais pas les théories sionistes et islamistes.

Gérard Filoche, le 19 août 2006

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche